Pourquoi ma demande de crédit a-t-elle été refusée ?

Vous cumulez les refus de la part des établissements bancaires et des organismes de crédit face à votre demande de crédit ? Se voir refuser un crédit n’est jamais évident, surtout lorsque les raisons vous sont inconnues. MONEYBANKER partage avec vous quelques raisons qui pourraient expliquer le refus de votre crédit.

Fichage auprès de la Banque de France

Un fichage auprès de la Banque de France est une des raisons principales du refus de crédit de la part des organismes et institutions.

Qu’est-ce que le fichage exactement ? Il n’y a, en réalité, pas un fichage, mais des fichages. Il s’agit des fichiers d’incidents de paiement. Ils permettent aux banques et organismes de crédit de vérifier la solvabilité de ses clients et de prévenir le surendettement. Suivant le type d’incident, chaque fichage est catégorisé dans une des trois grandes catégories de fichiers déterminées par la Banque de France.

Le Fichier Central des Chèques, ou FCC, recense les incidents liés aux chèques. Le Fichier des Incidents liés au remboursement des Crédits des Particuliers, ou FICP, est lié, comme son nom l’indique, aux incidents de remboursement des crédits. Enfin, le Fichier National des Chèques Irréguliers, ou FNCI, regroupe les comptes qui ont interdiction d’émettre des chèques (faux chèques, chèques déclarés en opposition pour perte et vol, etc.).

Dans le cas de refus pour cause de fichage, l’organisme financier devra vous informer de la raison, ainsi que de l’origine du fichage. Il sera, alors, conseillé de régulariser le problème au plus vite.

Source de revenus instable

Les emplois en CDI sont largement favorisés lors de l’accord d’un crédit. Aussi, vous avez de grandes chances de voir votre crédit refusé si vous êtes actuellement sans emploi, en CDD, étudiant ou micro entrepreneur.

Les revenus doivent être assez solides pour couvrir les charges actuelles, le crédit à venir, ainsi que les possibles imprévus.

Si votre crédit est refusé à cause de votre situation instable, vous pourrez notamment emprunter avec l’aide d’un garant. Attention, une fois engagé, le garant est lui aussi tenu responsable du paiement. Aussi, si le crédit n’est pas remboursé par l’acheteur, c’est le garant qui devra rembourser ce dernier.

Taux d’endettement

Le taux d’endettement, correspond à la part des revenus consacrée au remboursement des crédits (crédits à la consommation et immobiliers). Généralement, le taux d’endettement doit être situé en dessous de 33%. Toutefois, chaque organisme a ses propres critères. Aussi, le taux d’endettement n’est qu’un indicateur. Il est donc possible d’obtenir un crédit, même si votre taux d’endettement est supérieur à 33%. Tout dépendra, alors, de vos charges et revenus. Si vos revenus sont importants, il est tout à fait possible d’assumer un taux d’endettement supérieur à 33%.

Votre âge

Votre âge est, également, un élément déterminant dans l’obtention de votre crédit. C’est principalement parce que votre âge en dit long sur votre situation qu’il représente un critère important pour votre interlocuteur financier. En général, l’âge le plus avantageux pour obtenir un crédit est déterminé à la trentaine. Trop jeune, les situations sont, généralement, trop instables. Que vous soyez étudiant ou jeune professionnel, les plus jeunes n’ont, bien souvent, pas ou très peu d’économies, ainsi que de nombreuses dépenses liées au démarrage dans la vie (permis, achat de voiture, premier appartement, ameublement, etc.). Concernant les seniors, les revenus liés à leur retraite sont, parfois, jugés comme insuffisants au regard des organismes prêteurs. Aussi, si le crédit est plus facilement accordé aux seniors qu’aux plus jeunes, il leur sera demandé, dans la plupart des cas, de souscrire à une assurance pour pouvoir obtenir le crédit.